• Chroniques

Clarifier les professions de physiothérapeute et de technicien en physiothérapie (ou TRP)

Le technicien en physiothérapie

Le technicien en physiothérapie, anciennement connu sous le nom de thérapeute en réadaptation physique (TRP), est un professionnel de la santé travaillant dans le domaine de la physiothérapie.

Il est titulaire d’un diplôme d’études collégiales (D.E.C) et il est membre de l’Ordre de la physiothérapie du Québec (OPPQ). Les 3 ans d’études, incluant la formation théorique et les stages cliniques, permettent au technicien en réadaptation physique d’intervenir auprès de diverses clientèles (selon le règlement 94m)1). Il travaille en étroite collaboration avec le physiothérapeute en contribuant à l’évaluation du client de même que pour l’établissement d’un plan de traitement spécifique au patient et ce, toujours en respectant le règlement 94m)1. Le technicien en physiothérapie ne peut pas prendre en charge un client si ce dernier n’a pas été évalué préalablement par un physiothérapeute ou un médecin2. La formation du TRP est donc essentiellement en lien avec le traitement et les outils d’interventions : il est alors spécialement formé pour traiter les patients.

Le physiothérapeute

De son côté, le physiothérapeute a suivi une formation universitaire de 4 ans ½ qui constitue en un continuum baccalauréat-maîtrise (M.Pht) et est aussi membre de l’Ordre de la physiothérapie du Québec (OPPQ). La formation universitaire, incluant l’aspect théorique et pratique, permet au physiothérapeute d’intervenir auprès de tous types de clientèles et ce, sans contrainte. Il peut émettre un diagnostic en physiothérapie, établir un plan de traitement et intervenir auprès d’un patient de façon autonome. Il peut prendre en charge un client même si celui-ci n’a pas été évalué préalablement par un médecin. La prescription médicale n’est donc pas nécessaire pour visiter un physiothérapeute3 ! Ainsi, la formation du physiothérapeute combine donc l’évaluation de même que le traitement : il est alors formé pour évaluer…et traiter!

Si le physiothérapeute peut tout faire…pourquoi un TRP?

Tel que mentionné plus tôt, le technicien en physiothérapie et le physiothérapeute travaillent en collaboration dans le but d’offrir un suivi complet et de qualité ciblé sur les objectifs du client. Le physiothérapeute évalue donc le client qui par la suite est pris en charge par le TRP, toujours selon sa raison de consultation et la condition du client1. Le physiothérapeute peut faire des suivis ponctuels dans le dossier patient, comme par exemple s’il y a un changement dans la condition ou la présence de nouveaux symptômes qui nécessiteraient une réévaluation en physiothérapie. La formation étant différente pour chacun des professionnels, le partage de savoirs et l’expertise de chacun permettent la mise en place d’une vision complète et commune pour une condition.

Résumé des professions

Bref, le physiothérapeute peut prendre en charge votre condition sans que vous ayez à passer par le médecin3 et peut effectuer un suivi complet, de l’évaluation au traitement et ce, de façon autonome. Quant au technicien en réadaptation physique, son expérience dans le traitement lui permet de prendre en charge une condition s’il a les préalables (94m)) et effectuer le suivi des interventions. En d’autres mots, le technicien peut faire le blanc d’œuf, alors que le physiothérapeute peut faire le blanc…et le jaune! Finalement, les deux professions se complètent par la mise en commun de leur vision respective sur une condition et le partage de connaissances de chacun. La perception d’une condition, parfois différente d’un professionnel à l’autre, permet d’avoir une vision complète pour une même condition. Comme on dit, deux paires d’yeux valent mieux qu’une, n’est-ce pas?

L’équipe du Réseau Santé 360

Vous souffrez d’un problème musculosquelettique ou autre? Cessez d’avoir mal et prenez en main votre santé physique!

Consultez notre équipe de professionnels en réadaptation dès aujourd’hui!

Nos professionnels sauront vous donner les outils et conseils pour une année active et sans douleur!

 

  • 1 : Les tâches d’un TRP sont précisées et élaborées dans le règlement 94 m);
  • 2 : Le technicien en physiothérapie peut évaluer un type de clientèle (se référer au 94m)) si celui-ci a une prescription médicale incluant le diagnostic non-limité aux symptômes;
  • 3 : Attention, certaines compagnies d’assurances demandent la prescription médicale pour le remboursement de vos traitements de physiothérapie…renseignez-vous auprès de votre assureur!

 

 

APPRENEZ-EN PLUS!