• Chroniques

Des idées ludiques pour transformer le repas en situation d’apprentissage

Le repas est un moment privilégié en famille pour se partager notre journée et se retrouver tous ensemble. Il représente aussi un moment d’apprentissage pour le jeune enfant, qui découvre les textures, les saveurs et… l’effet de la gravité sur de la nourriture lancée du haut de sa chaise haute !

Les idées ludiques

Toutefois, ce n’est pas parce que notre enfant grandit que le repas ou les collations devraient devenir ennuyants pour autant. Voici donc quelques idées ludiques pour les 2 à 4 ans pour continuer de favoriser les apprentissages chez l’enfant :

  • Prenez 3 morceaux de fruits et placez-les en ordre de grandeur : « Regarde : un gros bleuet, un moyen bleuet et un petit bleuet. » Vous pouvez aussi varier l’intonation de votre voix de grave à aiguë pour accentuer les différences.
  • Utilisez votre imagination pour créer un bonhomme allumette dans l’assiette avec des fruits et des légumes. Nommez les parties du corps « les jambes, les bras, la tête, le ventre ». Lorsqu’il mange un morceau, demandez-lui quelle partie du corps est manquante. Faites des liens avec les parties de son corps afin qu’il puisse mieux se les représenter.
  • Formez des dessins avec des condiments : « J’ai fait un triangle de ketchup sur ton pâté chinois ! ». Variez les formes d’une fois à l’autre. Les cœurs et les spirales sont généralement des formes gagnantes…
  • Comptez avec lui les morceaux dans l’assiette en les pointant : « Tu as 1, 2, 3, 4 morceaux de brocoli ».
  • Lorsque votre enfant n’a pas envie de manger, ne le forcez pas. 
  • Prenez des morceaux d’un fruit et disposez-les pour former la première lettre de son prénom.
  • Mélangez des morceaux de pommes vertes et de pommes rouges. Demandez-lui de manger tous les morceaux verts ou tous les morceaux rouges en premier.
  • Faites-lui constater la texture des fruits : « La banane est verte et dure parce qu’elle n’est pas mûre ». Montrez-lui la différence quelques jours ensuite afin qu’il fasse des liens.
  • Laissez un verre transparent avec un peu d’eau sur le comptoir pendant une journée ou deux, afin que votre enfant constate le phénomène de l’évaporation.

Ces exemples peuvent vous servir d’inspiration, mais n’oubliez pas qu’il existe des dizaines de variations sur un même thème. N’hésitez pas à laisser aller votre imagination.

Bon appétit !

L'équipe d'ergothérapie

APPRENEZ-EN PLUS!