• Chroniques

Lisez les chroniques du Réseau Santé 360 - soins de santé

Mon enfant mange-t-il trop?

Les parents sont souvent inquiets par rapport à l'alimentation de leurs enfants. L'embonpoint et l'obésité sont des problèmes de santé bien connus et auxquels une attention particulière doit être portée. Cependant, il ne faut pas négliger les besoins nutritifs élevés des enfants... Dès lors, que faire?

Les règles d’or (à appliquer même si votre enfant souffre d'embonpoint ou d'obésité)

1. Respectez les signaux de faim et satiété de votre enfant*.

N'oubliez pas que l'enfant, en pleine croissance, a des besoins nutritionnels élevés. Dès lors, il est tout à fait normal de le voir se servir une deuxième assiette. À l’opposé, ne vous inquiétez pas si votre enfant n’a pas faim lors d’un repas; l’appétit des petits est très variable, mais aussi très fiable! Laissez-vous guider par votre enfant; lui seul peut décider des portions à consommer.  

2. Offrez à votre enfant un ensemble d’aliments à haute valeur nutritive.

Respecter les signaux de faim et satiété ne signifie pas d’accorder à votre enfant d’achever la boîte de biscuits. En effet, dès leur plus jeune âge, les enfants ont un sens inné pour le sucré et le gras. N’hésitez pas à offrir une « gâterie » à l’occasion, mais si votre enfant a réellement faim, présentez-lui d’abord des aliments à haute valeur nutritive. Pour cela, vous pourrez vous référer au Guide Alimentaire Canadien ou à votre nutritionniste. 

3.  Laissez une place aux desserts moins nutritifs.

Interdire certains aliments ne peut que stimuler le désir de votre enfant d’en consommer. S’il perçoit que vous interdisez une certaine catégorie d’aliments, il sera tenté de « faire des réserves » et aura certainement tendance à surconsommer lorsque l’occasion se présentera. Dès lors, faites place aux desserts moins nutritifs, en quantité adaptée à l’âge de votre enfant. 

N’hésitez pas à prendre contact avec l'une de nos nutritionnistes afin d’évaluer les apports alimentaires de votre enfant. Celle-ci saura vous conseiller et vous guider dans les choix à lui offrir. 

 

*Dans de très rares cas pathologiques, les signaux de faim et satiété sont altérés. Si votre enfant vous semble avoir un appétit disproportionné, n'hésitez pas à consulter votre médecin.   

Référence : nospetitsmangeurs. (s.d.). Les interdits alimentaires. Consulté le 03 04, 2013, sur nospetitsmangeurs.org:http://www.nospetitsmangeurs.org/article/comportements-alimentaires/98-les-interdits-alimentaires

APPRENEZ-EN PLUS!