La commotion cérébrale est une blessure causée par un coup direct à la tête ou à une autre partie du corps qui transmet une onde force au cerveau. Le cerveau heurte les parois rigides du crâne et cause la commotion cérébrale.

Vidéo explicatif 

Quels sont les signes rapportés?

La victime peut se plaindre de plusieurs symptômes qui peuvent survenir jusqu’à 48 heures après l’impact. Elle peut être confuse, désorientée, avoir des troubles de mémoire temporaires et parfois perdre connaissance. Habituellement, les symptômes s’atténuent en 7 à 10 jours. Parfois, ils peuvent persister quelques semaines.

Signes et symptômes possibles (liste non-exhaustive) :

  • Fatigue ou somnolence
  • Sensation d’être au ralenti ou dans le brouillard
  • Vision floue
  • Nausées ou vomissements
  • Maux de tête ou pression dans le crâne
  • Douleur au cou
  • Étourdissement ou perte d’équilibre
  • Sensibilité à la lumière et aux bruits
  • Difficulté à se concentrer ou problème de mémoire
  • Confusion

Est-ce que l’imagerie médicale (radiographies, IRM, TACO) est utile pour détecter les commotions cérébrales?

Non, l’imagerie médicale ne détecte pas les commotions cérébrales, c’est-à-dire qu’il y a pas de changement structurel dans le cerveau visible à l’imagerie lors d’une commotion cérébrale.

Quand dois-je consulter un médecin ou aller à l’urgence?

Suite à une commotion cérébrale, il est nécessaire de demeurer alerte aux changements de symptômes pendant les 48 heures suivant l’impact. Si des signaux d’alerte se manifestent, il est primordial de consulter à l’urgence.

Signaux d’alerte :

  • Instabilité en position debout
  • Crises ou convulsions (bras et/ou jambe s'agitant de façon incontrôlée)
  • Nausée ou vomissements répétés
  • Forte somnolence ou impossibilité d'être réveillé par quelqu'un
  • Mal de tête qui s'aggrave
  • Douleur au cou persistante ou qui s’aggrave
  • Incapacité de reconnaître des personnes ou des lieux
  • Comportement inhabituel, confusion manifeste et irritabilité
  • Faiblesse, engourdissement ou fourmillements (membres, visage)
  • Élocution pâteuse

Quel est la marche à suivre si je suspecte une commotion cérébrale?

 

APPRENEZ-EN PLUS!